Entre l’ancien, moins cher et plein de charme, et le neuf, sur-mesure mais livré dans plusieurs mois, il n’est pas toujours évident de se décider. Pourtant, acheter dans le neuf, que vous cherchiez une résidence principale ou un investissement, offre de nombreux avantages, comme celui d’offrir un logement qui vous correspond parfaitement tout en répondant aux dernières normes. Focus sur l’achat dans le neuf.

Lorsque vous décidez d’acheter un bien neuf, vous vous dirigez alors vers ce que les professionnels appellent une VEFA pour Vente en l’état futur d’achèvement. Aussi appelée Vente sur plan, la VEFA permet au nouveau propriétaire d’adapter parfaitement son futur bien avec de nombreux éléments modulables comme des pièces plus lumineuses, des revêtements de sols personnalisés ou du mobilier répondant parfaitement au mode de vie des futurs habitants. Mais ce ne sont pas les seuls avantages, d’autres sont également très intéressants, notamment sur le plan financier.

Un logement performant et durable

Acheter un bien neuf, c’est acheter un logement qui répond aux dernières normes en matière de performance énergétique. Ainsi, vous êtes certain d’acquérir un logement qui correspond aux normes thermiques, énergiques, phoniques et d’isolation en vigueur. Un atout qui n’est pas négligeable en matière d’investissement immobilier puisque les logements les moins performants énergétiquement, avec des diagnostics de performance énergétique (DPE) F et G, ne pourront plus être loués d’ici 2025.

De plus, l’achat d’un bien neuf vous garantit de ne pas effectuer de travaux avant de nombreuses années. De quoi économiser sur des travaux de remise en état ou de rénovation énergétiques coûteux.

Une fiscalité intéressante

Acheter un bien neuf vous permettra également de bénéficier d’une fiscalité avantageuse.

D’abord, les frais de mutation, communément appelés frais de notaire, sont réduits. Constitués de taxes diverses, ils peuvent représenter jusqu’à 8% du prix d’acquisition dans l’ancien. Dans le neuf, ils sont réduits pour représenter seulement 3% du prix d’acquisition.
Si cela dépend de la commune où est situé votre bien, vous pouvez également bénéficier d’une exonération de la taxe foncière, totale ou partielle, pendant les deux années suivant l’achèvement de la construction.
Enfin, les biens neufs situés dans un périmètre de 300 mètres autour d’une zone d’Aménagement et de rénovation urbaine (ANRU) peuvent permettre de bénéficier d’un abattement qui ramène la TVA à 5,5% au lieu de 20%. C’est également le cas pour certaines conditions de ressources.