Non seulement l’immobilier permet d’investir sans avoir l’intégralité de la somme nécessaire mais en plus, il permet de faire un emprunt à 110%, c’est-à-dire d’emprunter sans le moindre apport. Une solution qui fait rêver et qui permet d’ouvrir l’investissement à n’importe quel ménage. Mais peut-on emprunter l’intégralité de la somme nécessaire, frais compris, lorsqu’il s’agit de réaliser un investissement locatif ? Et bien oui, à condition de respecter certains impératifs.

On le dit souvent : les banques sont de plus en plus frileuses lorsqu’il s’agit d’accorder un crédit immobilier. Néanmoins, certains critères peuvent jouer en votre faveur. Pour emprunter à 110 % afin de réaliser un investissement locatif, il vaudra donc mieux être déjà propriétaire de sa résidence principale. Ainsi, la viabilité de votre investissement locatif n’en sera que renforcée. Évidemment, il faudra prouver aux banques que votre investissement rapportera en simulant notamment votre rendement locatif par rapport à votre emprunt contracté.

Monter un dossier solide

C’est là qu’entre en jeu l’importance de présenter un dossier solide. Évidemment, il vous faudra justifier de revenus réguliers et suffisants, mais également montrer que vous connaissez le projet dans lequel vous souhaitez vous lancer. Pour assurer et rassurer quant à votre projet, montrez que vous souhaitez investir dans une ville dynamique et attractive et que vous êtes prêt à assumer quelques vacances locatives. N’oubliez pas que vous devrez également payer des frais annexes, comme les assurances, la garantie loyers impayés par exemple ou les assurances propriétaire non-occupant, mais également la taxe foncière, qui vous incombera tous les ans, ainsi que les éventuels frais que peuvent engendrer les petits travaux de maintenance qui restent à votre charge.

Le Pinel comme arme principale

Pour faciliter l’obtention de votre emprunt sans apport, n’oubliez pas d’intégrer dans votre simulation les remises fiscales, et notamment les déductions d’impôts offertes par le dispositif Pinel. Dans ce cas, pensez à bien respecter les critères de la loi Pinel afin de vous assurez de l’éligibilité de votre bien : localisation dans les zones concernées, mise en location d’au moins six ans et loyer plafonné. N’oubliez pas que 2022 est la dernière année pour investir en conservant les taux maximum offerts par le Pinel. Vous pourrez donc espérer une réduction d’impôt allant jusqu’à 21 % du prix total du bien.
Pour réaliser votre simulation d’investissement locatif en Pinel, n’hésitez pas à consulter le simulateur de Pinel proposé par Imogy.